Impétigo

L'impétigo est une infection cutanée superficielle bactérienne, due
à un streptocoque et/ou à un staphylocoque. C'est une pathologie
autoinoculable et non immunisante. Contrairement aux croyances
populaires, l'impétigo ne surgit pas d'un manque d'hygiène.
Il est contagieux avec de petites épidémies familiales ou de
collectivités qui justifient l’éviction scolaire. Chez l’adulte un
impétigo témoigne presque toujours de lésions cutanées
préexistantes, en particulier d’une ectoparasitose, car les bactéries
s'introduisent dans la peau à travers les lésions diverses. On peut
ainsi voir apparaître l'impétigo à la faveur de diverses maladies de
peau (comme l'→ eczéma, la → gale ou une → pédiculose), ou
simplement à la suite d'égratignures et des piqures d'insectes.


L'impétigo est une infection cutanée superficielle bactérienne, due à un streptocoque et/ou à un staphylocoque. C'est une pathologie autoinoculable et non immunisante. Contrairement aux croyances populaires, l'impétigo ne surgit pas d'un manque d'hygiène. Il est contagieux avec de petites épidémies familiales ou de collectivités qui justifient l’éviction scolaire. Chez l’adulte un impétigo témoigne presque toujours de lésions cutanées préexistantes, en particulier d’une ectoparasitose, car les bactéries s'introduisent dans la peau à travers les lésions diverses. On peut ainsi voir apparaître l'impétigo à la faveur de diverses maladies de peau (comme l'→ eczéma, la → gale ou une → pédiculose), ou simplement à la suite d'égratignures et des piqures d'insectes.

Diagnostic
Forme habituelle de l'enfant
Les lésions élémentaires provoquent une éruption de vésicules ou
petites bulles translucides qui, au bout de quelques heures, se
troublent et deviennent des pustules qui éclatent en libérant leur
contenu qui forme une croûte jaunâtre en se desséchant. Ces
croûtes sont dites « mélicériques » c’est-à-dire ont un aspect de
"miel" .
L'impétigo apparaît surtout au niveau du visage, notamment sur le
pourtour du nez et de la bouche en raison de la présence
importante des bactéries à ce niveau. Il peut cependant apparaître
sur d'autres parties du corps comme le cuir chevelu, les bras et les
jambes en raison du portage manuel.
En principe, une fois disparues, les lésions ne laissent aucune
cicatrice.


Impétigo bulleux
Il s'agit de la forme caractéristique observée chez le nouveau né. Il
a une origine bactérienne (staphylocoque). Les bulles peuvent être
de grande taille et être entourées d'un érythème diffus. Les lésions
aboutissent à des croûtes qui sèchent et tombent rapidement.


Impétigo miliaire
Fait de vésicules confluentes en nappes. Impétigo sec et circiné rélisant des petites plaques à bordure polycyclique
faite de vésicules confluentes.


L'impétigo est une infection cutanée superficielle bactérienne, due à un streptocoque et/ou à un staphylocoque. C'est une pathologie autoinoculable et non immunisante. Contrairement aux croyances populaires, l'impétigo ne surgit pas d'un manque d'hygiène. Il est contagieux avec de petites épidémies familiales ou de collectivités qui justifient l’éviction scolaire. Chez l’adulte un impétigo témoigne presque toujours de lésions cutanées préexistantes, en particulier d’une ectoparasitose, car les bactéries s'introduisent dans la peau à travers les lésions diverses. On peut ainsi voir apparaître l'impétigo à la faveur de diverses maladies de peau (comme l'→ eczéma, la → gale ou une → pédiculose), ou simplement à la suite d'égratignures et des piqures d'insectes.

Complications
Le syndrome d’épidermolyse staphylococcique
Il se caractérise par un décollement de l’épiderme localisé essentiellement autour d’un foyer infectieux et est associé
à une destruction de l’épiderme avec un détachement de celui-ci sous forme de lambeaux. Il s’accompagne d’une
altération importante de l’état général avec de la fièvre et une déshydratation.


L’ecthyma
Il s'agit d'une forme creusante d'impétigo. Il se localise généralement au niveau des membres inférieurs. Cette forme
se retrouve le plus généralement chez des sujets fragiles comme les alcooliques, les diabétiques, les
immunodéprimés, les sujets dénutris et à hygiène précaire. L’ecthyma débute comme un impétigo banal sous la
forme d’une bulle ou d’une pustule. La croûte qui remplace la pustule est très large,arrondie, noirâtre, mesurant de 10
à 20 mm de diamètre. L’ecthyma peut constituer le point de départ d’un véritable ulcère de jambe et prendre une
allure extensive.


Évolution
Elle est rapidement favorable. Très rarement un impétigo peut être la porte d’entrée d’une infection générale sévère à
streptocoque ou à staphylocoque.


Traitement
Traitement local
Un traitement local peut suffire dans les formes très peu étendues; il consiste dans le ramollissement des croûtes, en
pulvérisant dessus de l’eau de Dalibour et en appliquant:
• antiseptiques (chlorhexidine...)
• antibiotiques topiques (acide fusidique...).


L'impétigo est une infection cutanée superficielle bactérienne, due à un streptocoque et/ou à un staphylocoque. C'est une pathologie autoinoculable et non immunisante. Contrairement aux croyances populaires, l'impétigo ne surgit pas d'un manque d'hygiène. Il est contagieux avec de petites épidémies familiales ou de collectivités qui justifient l’éviction scolaire. Chez l’adulte un impétigo témoigne presque toujours de lésions cutanées préexistantes, en particulier d’une ectoparasitose, car les bactéries s'introduisent dans la peau à travers les lésions diverses. On peut ainsi voir apparaître l'impétigo à la faveur de diverses maladies de peau (comme l'→ eczéma, la → gale ou une → pédiculose), ou simplement à la suite d'égratignures et des piqures d'insectes.

Traitement antibiotique
Il est le plus souvent prescrit. Un traitement par voie générale peut être nécessaire si les lésions sont trop étendues ou
si la certitude que les soins locaux seront appliqués correctement n'est pas absolue. Mais en cas de lésions peu
étendues (<2% de la surface corporelle) on utilise, après avoir si besoin ramolli les croûtes à la vaseline, des
antibiotiques locaux tels que :
• Mupirocine (en pommade) ;
• Fucidine (en crème) ;
• retapamulin (en pommade) en cas de suspicion d'infection par Staphylococcus aureus ou Streptococcus pyogenes
Sinon, le choix de l’antibiotique par voie générale porte sur les familles suivantes :
• Macrolide ;
• Acide fusidique en comprimés ou liquide ;
• Pénicilline ;
• Synergistine comme la pristinamycine.


Mesures complémentaires
• éviction scolaire de quelques jours ;
• traitement de la fratrie ;
• prélèvement et traitement des gîtes pour toute la famille en cas de récidive.